fbpx

Bien observer pour bien soigner son animal de compagnie

 L’observation générale de l’animal

L’un des moyens de base pour préserver le bien-être et la bonne santé de son animal de compagnie est de l’observer quotidiennement et attentivement. Cela permet de déceler les éventuels problèmes de comportement ou autres soucis de santé. C’est aussi le moyen le plus efficace pour réagir rapidement. La rapidité de réaction face à un problème est l’un des garants de l’amélioration et de la guérison.

Dans la grande majorité des cas, le maître qui fait attention à son animal de compagnie remarque assez vite un brusque changement de comportement ou un problème de santé visible sur le corps du chien ou du chat.

Voici cinq éléments à observer tout particulièrement.

  • Le comportement général : l’animal est plus agité que d’ordinaire, il est prostré, il se montre anormalement agressif, il a peur, il se gratte excessivement…
  • L’allure générale : l’animal se couche et s’assied dans des postures inhabituelles, il vacille lorsqu’il se lève, il ne pose pas une de ses pattes au sol quand il marche…
  • Le pelage : le poil est plus terne que d’habitude, le poil tombe plus que d’ordinaire, des zones « sans poil » apparaissent sur le corps…
  • L’alimentation : l’animal mange plus/moins que d’habitude, il rate des repas…
  • Les urines : l’animal a du mal à uriner.

Un examen plus pointu

 L’observation générale du chien ou du chat est une première étape incontournable, mais un second examen plus attentif et rapproché est tout aussi important. Cet examen ne doit pas nécessairement être effectué de manière quotidienne et systématique mais peut, par exemple, se dérouler lorsque l’on donne le bain ou quand on lui offre une fabuleuse séance de caresses. Quelques pistes à suivre…

  • Le pelage : voici une bonne astuce, passer la main à rebrousse-poil pour débusquer les éventuelles plaies, des croûtes, des parasites, des boutons, des grosseurs anormales…
  • Les oreilles : en portant une attention toute particulière au pavillon et à l’orifice externe de chaque oreille, à la recherche de blessures, écoulements anormaux, croûtes…
  • Les yeux : en faisant notamment attention aux signes de conjonctivite.
  • La gueule : en vérifiant l’état des dents et des gencives (couleur anormale…), l’éventuelle présence de tartre, la présence de dents cassées ou qui ont tendance à se déchausser…
  • Les pattes, les coussinets : en vérifiant l’éventuelle présence de coupures, de blessures, de corps étrangers…
  • Les urines, les selles : odeur, couleur et consistance sont à vérifier. Les selles sont-elles décolorées ? Y a-t-il présence de vers, de sang ? Ou du sang dans les urines ?

De manière plus générale, d’autres signes doivent être pris en considération et impliquer des soins naturels ou une consultation chez un vétérinaire compétent et de confiance : de la toux, des vomissements répétés, de la constipation ou, à l’opposé, de la diarrhée…